العربية | FRANCAIS

Prise d’otages dans un supermarché en France: l'auteur est abattu et il serait français d'origine marocaine.

Prise d’otages dans un supermarché en France: l'auteur est abattu et il serait français d'origine marocaine.
Selon les dernières informations fournies par les forces de l'ordre, le preneur d'otages dans supermarché de la localité de Trèbes, dans le sud-ouest français, qui se revendiquait de Daech, a été neutralisé et abattu mais après avoir fait 3 morts et douze blessés
Ça c'est passé aujourd'hui à 11h15, lorsqu'un qu’un individu connu des services de police, s’est réfugié dans un supermarché de la localité de Trèbes, dans le sud-ouest français, et a pris en otage les clients qui s’y trouvent actuellement. 
Des coups de feu ont été entendus selon un témoin présent sur place qui a aussi déclaré que l’assaillant serait armé de couteaux, d’armes de poing, de grenades et aurait crié « Allahou Akbar ».
L’auteur de la prise d’otages réclame la libération de Salah Abdeslam, dernier survivant des commandos des attentats de Paris et de Saint-Denis.
Selon les médias français, quelques minutes avant que ne survienne cette prise d'otages, quatre CRS de la CRS 53 de Marseille ont été pris pour cible à Carcassonne. Un CRS a été blessé au niveau de l'épaule, mais ses jours ne sont pas en danger. La voiture du tireur ayant blessé un policier a été retrouvée sur le parking du supermarché de Trèbes. Un lien est donc établi entre les deux attaques. 
À 12h45, l'enquête a été confiée au parquet antiterroriste. Elle a été ouverte pour des chefs « d'assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, séquestrations et association de malfaiteurs terroriste criminelle », selon le parquet.
Quelques minutes plus tard, le Premier ministre Français, Edouard Philippe, a pris la parole et a notamment déclaré que toutes les informations laissent à penser qu’il s’agit bel et bien d’une attaque terroriste.
Un représentant de la police a affirmé quant à lui que le preneur d’otages avait auparavant tué une personne d’une balle dans la tête à Carcassonne. La prise d’otages est toujours en cours et la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.


Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.