العربية | FRANCAIS

Maroc- ADHOC maintient l’utilisation du vaccin Sinopharm pour les plus de 60 ans

 
Maroc- ADHOC maintient l’utilisation du vaccin Sinopharm pour les plus de 60 ans

Le Comité National Scientifique adhoc pour l’élaboration de la stratégie vaccinale contre le Sars-Cov-2, a tenu samedi une réunion consacrée à l’examen de l’utilisation du vaccin Sinopharm chez les personnes âgées de 60 ans et plus. Son avis a été rendu et porte sur le maintien de l’utilisation du Sinopharm pour les personnes âgées de 60 ans et plus. 

Un communiqué du ministère de la Santé indique, ce lundi, que concernant l’efficacité et la sécurité du vaccin inactivé de Sinophram, chez les personnes âgées de 60 ans et plus, le Comité a retenu les points suivants:

1. Le vaccin anti Covid-19 développé par Sinopharm a obtenu l’autorisation d’utilisation, sans
limitation d’âge à 60 ans par plusieurs pays. C’est le cas également du Royaume du Maroc.

2. L’immunogénicité globale du vaccin Sinopharm lors des essais cliniques des phases I et Il est
excellente aussi bien pour le vaccin Sinopharm Pékin incluant des personnes de plus de 60 ans (The Lancet. Infectious Diseases. 21: 39–51) que pour le vaccin Sinopharm Wuhan (JAMA. 324 (10): 951-960), avec un taux de séroconversion entre 97% et 100% après deux injections.

3. L’immunogénicité du CoronaVac®, vaccin inactivé chinois fabriqué selon le même procédé que
le vaccin Sinopharm, évaluée chez les personnes âgées de 60 ans et plus, atteint un taux de séroconversion de 99% après deux injections (The Lancet Infectious Diseases », publié le 3 Février 2021).

4. L’essai clinique phase III du vaccin Sinopharm Pékin a montré une efficacité globale de 86% et
une bonne sécurité (www.reuters.com/article/health-coronavirus-emirates-idUSKBN28JOG4).

De même, relève-t-il, l’essai clinique phase III du vaccin Sinopharm Wuhan dont une partie s’est déroulée au Maroc, a inclus des personnes âgées de 60 ans et plus. Les résultats préliminaires ont montré une bonne tolérance chez cette population (http://www.chictr.org.cn/enIndex.aspx).

5. Les données de pharmacovigilance de la campagne de vaccination nationale, concernant les
personnes âgées de 60 ans et plus, ne montrent pas une augmentation des effets indésirables par rapport au reste de la population vaccinée.

En effet, à ce jour, sur 36 009 doses administrées du vaccin Sinopharm, chez les personnes âgées de 60 ans et plus, 8 cas d’effets indésirables mineurs ont été rapportés. Ce qui correspond à un taux de notification de 2.2 cas pour 10 000. (Données du centre anti-poison et de pharmacovigilance du 6 février 2021).

Ce taux de notification est considéré comme rare.(www.who.int/vaccine_safety/publications/aefi_global_manual_Nov2015_FR.pdf?ua=1).

En outre, au Maroc, les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 20% de la population générale. Cette tranche d’âge enregistre 16.7 % des cas de Covid-19 confirmés et 75 % des décès dus à cette maladie. Le taux de létalité chez les personnes âgées de 60 ans et plus est de 7.9%, soit 15.8 fois celui observé chez les moins de 60 ans (Données de la DELM du 6 Février 2021).

En conclusion, estimé le comité, ces données permettent de maintenir l’utilisation de ce vaccin pour la tranche d’âge de 60 ans et plus, comme préconisé initialement dans la stratégie nationale de vaccination anti Covid -19.

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.