العربية | FRANCAIS

Maroc/Covid19 (vidéo choc)- des chiennes allaitantes tuées avec sang-froid et des chiots enterrés vifs…. Mohamed Kacha, président du Conseil communal de Boumalne Dades aurait-il une réponse?!

Maroc/Covid19 (vidéo choc)-  des chiennes allaitantes tuées avec sang-froid et des chiots enterrés vifs…. Mohamed Kacha, président du Conseil communal de Boumalne Dades aurait-il une réponse?! 

Pandémie ou pas, confinement ou pas, les abatages des chiens errants continuent par le biais des communes qui dépensent des sommes colossales pour les tueries des animaux errants (sans défense) et n’ont jamais pensé à économiser en les stérilisant et les vaccinant même avec la disposition de plusieurs vétérinaires qui ont offert leurs services pour pouvoir le faire (certains même gratuitement) et on n’arrête pas de le répéter, en dépit de la convention signée entre le ministère de l’intérieur et celui de la santé et l’ONSSA pour la lutte contre le fléau des chiens et chats errants et notamment contre la rage et qui stipule que conformément aux instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, les communes territoriales seront tenues de rompre avec les anciennes pratiques d'abattage par balles ou par l’utilisations d’appâts empoissonnés, et d’utiliser une approche plus scientifique, qui consiste à attraper les chiens errants, à les vacciner, à les stériliser et à les relâcher dans leur environnement en les identifiant bien sûr à l’aide d’une puce à l’oreille.
On avait cru que la pandémie du Covid19 aurait été une occasion pour nous rappeler à l’ordre, pour enfin, cesser ce massacre de la nature et arrêter cette atteinte au droit à la vie de nos partenaires sur cet univers, mais non, les autorités de La commune de Boumalne Dades de la province de Tinghir, et au lieu de veiller au bon déroulement du confinement humain, ils ont choisi de sortir tuer à sang froid des chiens errants, même des chiennes allaitantes ont été tuées et puis jetées dans un creux profond au milieu de nulle part, attention, elles n’étaient pas seules, leurs petits étaient en leur compagnie, enterrés vifs avec leurs mamans (sur la vidéo), oui vous avez bien lu (et vu) des bébés chiots jetés vifs avec leurs mamans tuées, quelles âmes auraient pu faire ça sans le moindre remord et que ressentent ces hommes cachés sous des masques en crainte d’une pandémie alors qu’eux même en constituent une?!
Que pense de tout ça le  président du Conseil communal de Boumalne Dades Mohamed Kacha, et qui a donné cet ordre abjecte ?
Mohammedia a aussi connu une scène pareille la nuit, des gens des autorités sortant comme d’habitude tuant par balles des pauvres chiens qui dormaient paisiblement!
Nous étions fiers par ce Maroc nouveau que tous les autres pays enviaient par ses mesures entreprises face à la pandémie mais nous ne pouvons ressentir que de la honte aujourd’hui, face à ses petits cris et ces petits gémissements de chiots jetés et enterrés avec leurs mamans tuées et avec sang-froid !


Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.