العربية | FRANCAIS

Message du Roi Mohammed VI au 3e Forum parlementaire sur la justice sociale - MAP

Message du Roi Mohammed VI au 3e Forum parlementaire sur la justice sociale - MAP


Le Roi Mohammed VI a adressé un message au 3e Forum parlementaire sur la justice sociale, qui a ouvert ses travaux lundi 19 février à Rabat autour du thème "le modèle de développement souhaité et les défis de justice sociale et spatiale".
Dans le message lu par le Conseiller du Roi, Abdeltif Menouni, le Souverain rappelle les dysfonctionnements du modèle national de développement, évoqués lors de son dernier discours devant le Parlement. "Ce modèle ne permet plus, désormais, de répondre aux demandes et aux besoins croissants des citoyens, ni de réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales. Il ne peut, en conséquence, favoriser l’avènement d’une justice sociale", a-t-il souligné. 
A cet égard, le Souverain appelle à placer la question de la jeunesse au cœur du modèle de développement recherché. "Ces protagonistes devront, donc, réfléchir aux moyens les plus efficaces pour améliorer les conditions de vie de nos jeunes; d’autant plus que cette frange de la population constitue le vrai capital de notre pays, et une richesse inépuisable pour lui", a-t-il relevé. 
"Nous sommes persuadé que l’aboutissement d’une telle vision est tributaire d’un changement des mentalités. C’est, en effet, cette condition nécessaire qui permettrait, non seulement d’accompagner l’évolution que le Maroc connait dans divers domaines, mais aussi d’asseoir les fondements d’une nouvelle culture, favorisant esprit d’initiative, sens de l’autonomie et créativité et établissant une corrélation nette entre responsabilité et reddition des comptes".
Il importe également de s’atteler avec une égale détermination à la réforme de l’administration marocaine. Car, pour que l’essor économique et social puisse véritablement avoir lieu, il est nécessaire que les services publics s’acquittent au mieux de leur mission, en étant au service du citoyen et en contribuant à stimuler l’investissement. Cet impératif est d’autant plus important que les régions, l’administration territoriale, les centres d’investissement, pour ne citer que ceux-là, prennent désormais une part sans cesse croissante à la dynamique de développement.
Il convient, en outre, de redoubler d’efforts pour faire en sorte que les secteurs public et privé s’engagent dans des partenariats novateurs, efficients, et, par conséquent, propres à dynamiser le processus de développement global.
"Nous aimerions à nouveau souligner que la refonte du modèle de développement national est l’affaire de tous les Marocains et de l’ensemble des forces vives de la nation: individus et institutions, partis et syndicats, société civile et organisations professionnelles.
"Il est possible à tout un chacun d’apporter son concours à cette entreprise en proposant des idées constructives, en toute liberté et avec la plus grande objectivité. De fait, cette réflexion nationale d’envergure n’est assujettie à aucune limite ni à aucune condition, dans la mesure où elle s’inscrit dans le respect de la Constitution et des constantes nationales qui y sont prévues. 
"... ce que nous visons en définitive, c’est d'améliorer le quotidien de nos citoyens en le marquant du sceau de la justice et de l’équité et en veillant au respect de la dignité humaine et de l’égalité des chances", souligne le Souverain.
La réalisation de la justice sociale nécessite qu’un certain nombre d’enjeux soient pris en considération avec sérieux, objectivité et créativité. Le Souverain cite:
- la problématique des disparités sociales et spatiales, et sa relation avec les contraintes liées à la gestion des systèmes fiscaux et des dispositifs de protection sociale;
- la question de la généralisation de l'accès aux services et équipements sociaux de base, en tant que volet essentiel de la justice sociale;
- la nécessaire mise en place d’institutions foncièrement solidaires, acquises à l’idéal de justice sociale et disposées à apporter leur concours pour résoudre les problèmes réels des citoyens, répondre à leurs préoccupations et satisfaire leurs demandes pressantes.

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.