العربية | FRANCAIS

Une nouvelle taxe pour la presse électronique au Maroc

Une nouvelle taxe pour la presse électronique au Maroc

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a dénoncé lundi dernier, la nouvelle taxe pour la presse écrite (papier et électronique), qu'ils ont qualifiée de "dangereuse, absurde et incompréhensible". En effet, les autorités publiques ont procédé à l’élargissement à la presse électronique de la redevance audiovisuelle, payée pour publicité à la télévision, estimant que tous les téléphones, ordinateurs et autres sont également des écrans. Selon la FMEJ, l’éditeur doit payer chaque mois 5% du total de ses revenus publicitaires à la Direction générale des impôts (DGI), avant même qu’il soit payé par le publicitaire. 

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.