عربية | FRANCAIS

Header Ads

Les manifestations du Rif et la conjoncture économique au cœur du débat de l'organisation de la jeunesse du PAM


Les manifestations du Rif et la conjoncture économique au cœur du débat de l'organisation de la jeunesse du PAM
Lors d'un Symposium qui s'est déroulé Dimanche 08 Octobre 2017 au siège de la Région Casablanca – Settat au Maroc et qui a été organisé par L'Organisation de la jeunesse du Parti Authenticité et Modernité (PAM). Un débat ouvert et riche s'est tenu devant une présence venue de plusieurs régions du Maroc. Débat qui a été modéré par M. Jamal MAKMANI ; Président du Pôle de la formation et de l'encadrement de l'organisation, qui a révélé que cet événement est venu suite au débat  sur la situation politique au Maroc et qu’il était impératif que l’organisation de la jeunesse du PAM l’organise en ce moment.
Les principales interventions se sont focalisées sur ; le diagnostic de la situation politique au sein de l’organisation de la jeunesse du PAM elle-même ; la conjoncture économique à la lumière de la situation  politique actuelle au Maroc, et les manifestations sociales qui sont devenues plus répandues au Maroc en exemple celles du Rif.
M. Hicham Airoud, membre du Comité exécutif de l'Organisation, a considéré que la scène politique qui était censée apporter des solutions est devenue l’une des raisons du conflit et il a évoqué le faible pourcentage de participation aux élections du 7 octobre dernier en critiquant, l’adoption des mêmes visages sans la scène politique.
Mohamed Chaouki, membre du bureau exécutif de l'Organisation aussi, a parlé du déficit que connait le Maroc par rapport aux grandes révolutions connues dans le monde, à savoir, la «révolution numérique» et «l'intelligence artificielle».
Il a également critiqué l'approche touristique du gouvernement en  soulignant que l'orientation la plus efficace serait celle du tourisme participatif, en parlant aussi des  indicateurs récents qui ont créé un grand débat dans l'arène, comme ; l’indice de croissance, la flottabilité du dirham et le travail comme valeur communautaire pour les Marocains.
En ce qui concerne l'augmentation du rythme de croissance, l’expert a proposé quatre solutions: la lutte contre le problème de l'évasion fiscale, la lutte contre les secteurs informels, la réduction des dépenses gouvernementales et la mise en place d'un système fiscal avancé pour les entrepreneurs.
Dans un autre contexte, M. Soulaiman TIJRANI, membre du Conseil national de l’organisation de la jeunesse du PAM, a abordé les manifestations du RIF et comment elles ont pu affecter la scène politique et comment trouver des résultats positifs de cette crise.
Plusieurs personnalités ont assisté à ce débat, ainsi que les jeunes du PAM de toutes les régions du Maroc. M. Hicham Sabri, parlementaire lors des dernières élections partielles à Beni Mellal, lui aussi était présent.

Parmi les recommandations découlant de ce symposium ; la nécessité d'intégrer activement les jeunes dans les affaires politiques en spécifiant les tâches et en analysant les différentes variables qui touchent les relations des partis, les  élites et les institutions , tout en donnant aux jeunes une chance d'exprimer leur opinion et de participer au changement d’une façon positive.

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.