العربية | FRANCAIS

Troupeau écrasé volontairement par un résident français au Maroc, un enfant et une maman traumatisés, l’association, «Notre Futur » entre en ligne

Troupeau écrasé volontairement par un résident français au Maroc, un enfant et une maman traumatisés, l’association, «Notre Futur » entre en ligne 
Alors qu’on est en plein confinement, un homme d’origine française commis un acte atroce à la plage David près de Bouznika, Province de Bensliman. Sur une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on le voit, écraser avec sang-froid et sans aucun scrupule le troupeau d’un petit berger sans défense avec son véhicule gris, il fonçait sauvagement et volontairement dans le champs où il y avait le troupeau, selon le père de la victime, M. Hassan Echchtyouy, deux moutons ont été tués sur place, puis deux autres, des brebis gestantes ont aussi été percutées et sont dans un état grave, d’autres moutons et brebis ont subis des fractures graves, en tout jusqu’à présent, 4 sont morts, plus de 9 sont touchés grièvement et attendent la visite du vétérinaire pour essayer de les sauver et afin de réaliser un bilan général.
L’association « Notre Futur » a contacté dans ce sens, Maitre Youssef Rharib, avocat au barreau de Casablanca et militant des droits de l’homme afin de la représenter entant que partie civile dans cette affaire et soutenir la famille victime.
A ce sujet, la présidente de l’association Bouchra CHAKIR a précisé «Nous étions tous indignés, voir, furieux suite aux actes commis, par un certain Michel S., pizzaïolo, membre de l’Association Essanaoubar,  qui a tué de sang-froid de nombreux moutons de M. Hassan Echchtyouy et traumatiser son enfant Aymen et comme on a pu savoir, la maman est aussi sous le choc, elle en est toujours malade. Cet individu, avait même menacé le petit de lui faire subir le même sort. Et de notre responsabilité civile,  et en s’appuyant sur deux clauses de notre statut, la première reposant sur son droit civil de défendre les intérêts des citoyens et les soutenir d’un point de vue humanitaire, la deuxième est la préservation de l’environnement (faune et la flore) et la protection animale, nous avions contacté Maitre Youssef Rharib, pour nous représenter en tant que partie civile afin de défendre les victimes, le père de famille, Hassan Echchtyouy, lui-même a fourni une procuration exclusive à Maitre Rharib pour pouvoir défendre ses intérêts, de ce fait, une plainte a été déposée à ce sujet auprès du procureur de la ville de Bensliman, pour les délits commis,  sous le numéro est 729/2301/2020. Le français en question est actuellement en garde à vue et nous espérons qu’il va payer pour ses actes et son crime »
« Nous sommes un Etat souverain, et si pour certains, ils nous considèrent (encore) comme leurs colonies et bien ils ont tords et la loi est là pour le leur faire comprendre) ajouta-elle.

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.