العربية | FRANCAIS

Hygiène à Casablanca: on commence par la queue!/ Par Bouchra CHAKIR


Hygiène à Casablanca: on commence par la queue!
Par Bouchra CHAKIR
Des décharges partout, des ordures partout, des personnes qui fouillent dans les poubelles et dispersent leurs contenus par terre, devant les maisons habitées, devant les écoles et devant des cliniques même.. Tout ça alors qu’on dispose d’une police environnementale, que nous n’apercevons que lors de grands événements comme la Cop22…
Les rues de Casablanca sont envahies d’ordures, les ferrailles dans certains quartiers touchent aux portes des habitants, et les responsables de Casablanca, pensent à éradiquer les nuisibles et les animaux errants… Des véhicules flambants neufs, des tenues -d’astronautes – et des équipements dernier cri… Se sont les nouveaux surgis de la DASH (Division spécialisée dans les actions de salubrité et d’hygiène), société de développement local (SDL) qui font le tour de la ville de Casablanca depuis le 10 Juillet après une convention signée avec la Commune urbaine de Casablanca. Cette commune qui semble ne pas remarquer les ordures entassées dans nos rues !!
Tout un budget pour faire face aux cafards, aux insectes, les rats et les rongeurs, qui vivent dans ces milieux bourrés de déchets auxquels cette même commune n’a jamais trouvé de solution ou plutôt, n’a jamais essayé de trouver une solution… on préfère commencer par la fin, sans penser à  la source des problèmes. Mais si on s’attaque à la source, l’année suivante on n’aura pas besoin de sortir un budget pour lutter contre ces nuisibles, parce qu’ils ne seront plus là, parce que l’environnement adéquat à leur croissance sera anéanti, peut être que cela n’est pas très intéressant pour certains… Surtout si on sait que 20 millions de dirhams seront consacrés chaque année au nouveau plan d’action ! 20 millions pour des quartiers qui ne disposent même pas de conteneurs d'ordures, Hay Hassani, Sidi Khadir, des quartiers d’Oualfa, Hay Moulay Rchid, Sidi Moumen etc … des décharges naturelles au milieu des habitants !!

Cette campagne vise aussi la capture de 30.000 chiens et chats errants, les envoyer à la fourrière et les tuer après ! L’an prochain, on fera pareil, parce que ceux qui ont été épargnés ou se sont sauvés pour échapper à ce sort, vont donner naissance à d’autres… pas de problème, on sortira un autre budget pour eux,… Messieurs les décideurs, n’ont jamais entendu parler de (stérilisation et vaccination), solution moins coûteuse avec la collaboration des vétérinaires privés et plus efficace en résultat ?

Attention, ce n’est pas tout,  les oiseaux (pique-bœufs, pigeons etc) ; quant à eux, ils seront attrapés par des filets, et tués à l’aide de gaz carbonique.
Ne parlons pas de cette mort cruelle, ce ne sont que des oiseaux après tout… ! Parlons plutôt de ce crime écologique... et ce dioxyde de carbone, appelé aussi gaz carbonique ou anhydride carbonique qui est un composé inorganique très polluant.
Bravo les génies du pays de la COP22 !

2 commentaires:

  1. Bravo à vous Bouchra Chaker pour votre pertinence, c est malheureux ce qui arrive avec ces voleurs de vies, cette pseudo convention est un crime contre la nature et les animaux.

    RépondreSupprimer

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.