العربية | FRANCAIS

Monsanto entre le procès du glyphosate aux USA et AVAAZ

Monsanto entre le procès du glyphosate aux USA et AVAAZ
La société américaine Monsanto vient officiellement de déposer son appel, devant la cour supérieure de San Francisco, de sa condamnation, en août, à verser 289 millions de dollars à un jardinier atteint d'un cancer. L'audience est prévue le 10 octobre, selon l'agence Reuters.
Le 10 août dernier, les jurés du tribunal de San Francisco ont estimé que l'herbicide Roundup de Monsanto, dont le principe actif est le glyphosate, ainsi que sa version professionnelle RangerPro avaient "considérablement" contribué à la maladie du plaignant, Dewayne Johnson. Le géant agro-chimique, filiale du groupe Bayer, avait déjà annoncé qu'il ferait appel du jugement. Et d'arguer des avis favorables de la plupart des agences réglementaires pour faire valoir la non-dangerosité du glyphosate.
La société estime que les preuves présentées par le jardinier américain ne sont pas suffisantes pour démontrer la nocivité du glyphosate. "La décision du jury est totalement en contradiction avec plus de 40 ans d'utilisation réelle, un ensemble important de données et d'analyses scientifiques qui étayent la conclusion que les herbicides à base de glyphosate sont sûrs et ne provoquent pas de cancer chez l'Homme", a déclaré Bayer dans un communiqué révélé par Reuters.
Pour Rappel, la dite société avait déposé une injonction à l’encontre de AVAAZ mais l’avocat de cette communauté Andrew Celli a réussi à faire face à celui de Monstanto et le juge a anéanti l'injonction de Monsanto contre Avaaz et Il a déclaré qu'elle aurait pu avoir un “effet d'intimidation terrible”, en ajoutant "qu'aucun membre ne souhaiterait voir sa vie privée ou ses activités exposées au grand jour" et a littéralement donné à Monsanto une leçon de démocratie et de liberté d'expression!! 

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.