العربية | FRANCAIS

Jean d'Ormesson: le bon vivant n'est plus!

Jean d'Ormesson: le bon vivant n'est plus!
À 92 ans, Jean d'Ormesson l'écrivain et membre de l'Académie française nous a quitté dans la nuit du mardi
L'immortel et le bon vivant comme on aimait l'appelait dont le nom exact était Jean Bruno Wladimir François de Paule Le Fèvre est né à Paris en 1925, d'un père ambassadeur qui lui faisait courir avec lui dans plusieurs pays, en Bavière, en Roumanie ou au Brésil.
Jusqu'à 14 ans, il passe le plus clair de son temps au château de Saint-Fargeau, propriété de sa mère. Il y apprendra l'éducation bourgeoise. Élève brillant, il entre à Normal sup, puis se lance dans des travaux d'écriture à l'Unesco, dans des cabinets ministériels, puis dans différents journaux.
En 1970, il est directeur du Figaro, dont il contribue à relancer les ventes et le prestige pour plus de quarante ans et le quitte en 2010 sans vraiment le faire, car  l'extraordinaire succès de la Bibliothèque idéale – choix de textes de référence de la littérature française qu'il préfaça –, qui séduisit plus de 1,5 million de lecteurs, montre à quel point il était encore la grande signature de ce quotidien.

En 1956 il écrit  "L'amour est un plaisir", mais ne connut son premier grand succès qu'en 1971, avec La Gloire de l'Empire, un roman récompensé par le Grand Prix de l'Académie française .il a écrit au total, une quarantaine de livres souvent autobiographiques (Le Rapport Gabriel, Du côté de chez Jean...) où se mêlent l'humour, l'expérience et la joie de vivre malgré les obstacles …

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.