عربية | FRANCAIS

Header Ads

Forum des Médias à Benguérir 2017 Les médias africains sous la loupe

Forum des Médias à Benguérir 2017
Les médias africains sous la loupe
L'association Presse et médias électroniques de la Province de Rhamna a organisé les 14-15-16 juillet 2017, la deuxième édition du forum international des médias à la ville de Bénguérir sous le thème "Pour une incarnation de la vision royale afin de faire confiance à l'Afrique"
Une rencontre qui a réunit des personnalités politiques, des journalistes du Maroc et des autres pays africains, des représentants de la société civile, mais qui a aussi ouvert la voie aux étudiants africains pour y participer
Le forum a commencé par une conférence débat le samedi 14 juillet 2017, cette conférence a été présidée par Bouchra CHAKIR, journaliste et responsable relations presses qui a évoqué le rôle joué par le Maroc même avant son réintégration de l'union africaine, elle a souligné que le Maroc n'a jamais été absent comme l'a bien déclaré Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l'assistes et le préserves devant les chefs d'Etats africains lors du 28éme sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba. Elle a cité en exemples les différents accords signés entre la royaume et les autres pays africains, des accords qui reposaient en premier lieu sur la lutte contre la précarité par les différents investissements économiques notamment le projet de Gazoduc africain atlantique, l'initiative Triple A, au profit de la petite agriculture africaine ou encore le soutien des peuples africains dans le domaine de la sécurité et la lutte contre le terrorisme sans oublier les réformes du champs religieux. Elle a aussi invoqué les opérations de régularisation pour les subsahariens vivants au Maroc.
M. Brik ABOUDI, président de l'association a ensuite pris la parole pour remercier les participants du Maroc et d'ailleurs, ainsi que les autorités locales et les partenaires. Il a enchainé par parler du rôle joué par le Maroc dans le continent africain en précisant que le choix de ce théme pertinent n'était pas venu par hasard mais il veut démontrer le rôle que peut jouer les médias dans la coopération Sud/Sud
Mme Amina ABOUELRHANAIME qui représentait le ministère marocain de la communication, a elle aussi, parlé du rôle du Maroc en Afrique en précisant que les relations n'ont jamais été interrompues entre le royaume et les pays africains et elle a cité des exemples économiques et sociales, notamment, la suppression des dettes envers le Maroc des pays africains en situation précaire et le soutien de ces pays économiquement, socialement mais aussi dans le domaine religieux et sécuritaire. Le Maroc a-t-elle ajouté, joue un rôle clé dans la stabilité du contient. Elle a conclu que les pays africains en sont conscients, c'et pourquoi ils ont voté en force pour son retour à l'union africaine, "parce que nous avons le même destin et l'union fait la force" a-t-elle dit.
M. Adelati BOUCHERIT , président du conseil urbain de Benguérir a profité de l'occasion pour parler du rôle joué par le Maroc dans le développement durable en citant les projets de la ville de Benguérir en exemple, des projets qui profitent non seulement aux marocains mais également  à nos confères africains, il a dit que le Maroc est ouvert aux autres pays africains et incite le continent à s'ouvrir aux autres pays conférèrent aux lois de la mondialisation et de la globalisation  dans une relation gagnant/gagnant, tout en conservant un esprit de tolérance et de coexistence. Il a aussi déclaré, qu'il est indéniable que des pays africains vivent de grandes situations de précarité alors que le continent regorge de ressources naturelles et humaines. Il a conclu que les médias doivent aussi jouer leur rôle pour donner cet essor universel au continent.
Pour sa part, M. Mustapha CHERKAOUI, Président du conseil Provincial RHAMNA,  a salué les invités africains avec qui nous avons des liens de sang, de géographie et de culture, des relations démontrées par l'accueil chaleureux que recevait Sa Majesté à chaque visite d'un pays africain. Il a parlé du contexte où le Maroc a dû quitter l'union africaine et de son retour à sa famille et de divers partenariats qu'il a pu signer avec nos confrères africains. Il a ajouté que l'Afrique a tous les atouts pour réussir et lors du Cop22, le continent a su le faire savoir quand il a fait écouter sa voix aux autres. M CHERKAOUI a parlé également du rôle des médias qui doivent illustrer les points positifs du continent loin de cette image stéréotypée donnée toujours au continent africain et il a conclu en disant que nous devons réunir nos atouts en Afrique et nous servir de l'expérience des autres pour un dynamisme positif de notre continent.
M. Moulay Touhami Mouhib, vice-président de la région Marrakech- Safi a salué quant à lui les efforts fournis par l'association des médias de Rhamna pour organiser encore une fois un forum important avec une thématique phare et avec des intervenants de taille. Il a dit que c'est une autre occasion pour démonter le rôle des communes territoriales dans le développement durable et la coopération Sud/Sud en investissant le concept de complémentarité déployée lors de la tournée de Sa Majesté dans un nombre de pays africains.
L'Afrique qui dispose d'énormes atouts et de prés de 1.2 milliards de consommateurs, la coopération a-t-il ajouté, peut être basée sur la stratégie de gagnant/gagnant dans plusieurs domaines.
Il a parlé des réformes constitutionnelles connues par le royaume du Maroc démontrant le rôle des communes dans le développement durable en toute démocratie et respect des droits humains pour devenir un facteur dans la promotion de la diplomatie parallèle.
La journée a continué par une conférence débat, avec une intervention de M. Abdelkabir MOULOUA sur le Maroc est son choix du Maghreb Arabe vers l’Afrique, suivie de l'intervention du Dr. Hassan AMILLAT sur le rôle des communes dans la diplomatie Parallèle envers les pays africains, en prenant l'exemple des projets réalisés à la région de Marrakech- Safi et pour finir la première partie, M Brahim RAMILI  a démontré le rôle que peut jouer un Consul Honoraire dans la consolidation des relations entre le Maroc et les pays africains 
La deuxième partie de la conférence s'est basée sur le rôle des médias dans le rapprochement entre le Maroc et les pays africains subsahariens, entamée Bouchra CHAKIR qui a évoqué le forum médiatique du continent africain qui a eu lieu en 2015 sous le thème "image d'un continent et les opportunités d’investissement en Afrique"
Quant'au journaliste économique M. Safall FALL, il a intervenu sous le thème "le rôle des médias dans l'implémentation de la vision africaine royale" et il a considéré la région de Bénguérir comme un laboratoire de recherche et de projets

Après un déjeuner débat où les organisateurs ainsi que les représentants des autorités locales et régionales ont pu répondre aux questions des invités et journalistes marocains et africains, le temps était venu pour les ateliers qui ont eu lieu en après-midi, à savoir, "les relations presses et leur rôle en Afrique", encadrée par Bouchra CHAKIR. Atelier qui démontrait les bases principales de ce métier et indiquait que pour pouvoir organiser un événement médiatique pour un produit ou un client du Maroc, il faudrait avant tout, avoir la connaissance du contexte économique, social, culturel  et politique du pays africain ciblé, l'encadrante a pris le cas de L'IRESEN comme cas d'étude.
Le deuxième atelier parlait de l'image de l'Afrique aux yeux de la presse électronique, encadré par Abdellatif Sindibad.

une visite a été organisée ensuite à l'université Mohammed VI Polytechnique
Le premier jour s'est clôturé par une soirée musicale africaine
Le forum des médias dans sa deuxième édition a fini ses travaux, le dimanche 16 juillet par la lecture du bilan final ainsi que des recommandation, dont notamment; relever le rôle stratégique des médias dans le développement des sociétés et le changement de l'image stéréotypée du continent africain au niveau mondial, appel aux organisations gouvernementales, aux médias et la société civil pour contribuer à changer cette image stéréotypée, appuyer les initiatives pour développer les compétences des journalistes africains, accentuer les efforts pour protéger les journalistes et consolider la liberté d'expression et le droit à l'information, renforcer les partenariats médiatiques entre pays africains et préciser via des conférences de presse les rôles et les projets des communes territoriales dans l'application de la stratégie royale Sud/Sud..

Des certificats ont été remis aux participants africains et marocains qui ont illustré leur volonté de poursuivre le travail du forum par d'autres conférences et rencontres débat.

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.