العربية | FRANCAIS

Algérie: le général Ahmed Gaïd Salah est décédé

Algérie: le général Ahmed Gaïd Salah est décédé
Le général de corps d’armée et vice-ministre de la Défense nationale Ahmed Gaïd Salah, est décédé ce lundi matin à l’âge de 79 ans, selon l’annonce de l’agence officielle algérienne APS. Il  était considéré comme le véritable homme fort de l’Etat algérien avait assisté, jeudi dernier, à la cérémonie d’investiture du nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune, que l’on dit très proche du général défunt.
Né le 13 janvier 1940 à Aïn Yagout dans la Wilaya de Batna, Ahmed Gaïd Samah a débuté dans l’armée comme maquisard à l’âge de 17 ans lors de la Guerre d’indépendance algérienne. Il part ensuite poursuivre ses études en Union soviétique où il obtient un diplôme de l’Académie militaire d’artillerie Vystrel. Son ascension au sein de l’armée algérienne a lieu durant la Guerre civile. En 1994, il est nommé commandant des Forces terrestres.
C’est ensuite sous l’ère Bouteflika qu’il prend à nouveau des galons. En 2004, il bénéficie d’une purge au sein de l’armée menée par le clan Bouteflika pour devenir, en 2004, le chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire avant d’être nommé, en 2013, vice-ministre de la Défense nationale. En 2019, à la suite des manifestations de masse réclamant le départ du président Bouteflika, Gaïd Salah pousse le chef d’Etat algérien à la démission, mais, quelques temps après, il est à son tour appelé par la rue à démissionner de son poste, car jugé comme le principal garant du « système ».

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.