العربية | FRANCAIS

La culture et la femme azmazigh à l'honneur Lors du ZIL KALI GATHERING FESTIVAL

La culture et la femme azmazigh à l'honneur
Lors du ZIL KALI GATHERING FESTIVAL
Open Air Music Festival au Cœur de l’Atlas!

Izil Kali est la première édition d’un festival transformationnel organisé par Kali Patrol Records. C’est un festival qui entend éveiller l’Esprit local, de telle sorte à être fier de ses origines amazighes et sa culture richement diversifiée. Le festival est un accord d’union entre la famille du festival et une association de jeunes amazighs de la région. Cette union vise à la création d’un éco-village, l’appui de l’économie de la communauté rurale et le développement durable dans la région, d’où le projet du Festival qui se fera en partenariat avec l’association locale, et sur le site de ces derniers, en plein Grand Atlas, juste en bas du mystérieux Lac d’Ifni et du majestueux Mont Toubkal. Tentant de lier modernité et tradition, ce festival est un pont entre le passé ancestral marocain et un futur évolué qui soutient un développement durable et équitable. En plein dans l’actualité de la musique électronique psy, ce festival entend encourager la culture relative à la Hadra, à Gnaoua, ou encore à Ahwach. C’est une culture en intime relation avec les principes de la transe, à savoir la continuité, le rite, et l’esprit de communauté. La musique sert d’abord d’un lien entre soi et les autres, puis entre soi et le Monde.
Cela va se traduire en un festival avec deux scènes de musique (Hi-tech, Forest, Darkpsy, psytrance) et (Chillout/Techno/Live organic music), réunir des activités diverses qui comportent des ateliers de discussion et de théâtre, des performances de danse, des cours de yoga, un espace de thérapie holistique, une galerie d’art, un espace pour enfants, -des stands de vente de produits artisanaux, bio et de production locale et également des stands d’artistes marocains émergents.

Kali Patrol Records est le premier label de musique électronique et acoustique psy qui entend réunir plusieurs grandes artistes femmes sur l’échelle internationale (musiciennes, performers, Vjs, etc.). C’est une initiative lancée par l’artiste performer de renommée internationale Imane Moussaid, aka. Lea Naga Devi. C’est une artiste marocaine qui a parcouru la planète en partageant son art avec plusieurs milliers de spectateurs dans un bon nombre de festivals : de Boom Festival à Ozora ou encore Psy-Fi et Eclipse Festival. Elle est revenue au Maroc afin de commencer ce projet de festival transformationnel, réunissant l’art conscient, musique alternative et tribale, la thérapie holistique, le yoga, et ce, en réunissant les énergies locales et internationales dans un espace paradisiaque, près du Lac d’Ifni.

Tout a commencé à partir d’une intuition : c’est celle d’équilibrer la scène de musique électronique en encourageant des artistes locaux et internationaux de rejoindre notre aventure, et encourager les femmes à jouer sur scène. Après, l’idée s’est amplement développée pour encourager la culture locale et la valoriser ici au Maroc ou chez nos voisins étrangers.

A travers ce festival, nous entendons revivifier la culture locale des ancêtres et des tribus éloignées du Maroc, notamment du Haut Atlas, et de Gnaoua. Entre le 7 et le 10 Juillet, Izil Kali ira bien au-delà, car il y aurait des ateliers qui auront pour objectif d’initier les participantes à la culture spirituelle de bien-être et de communion avec la nature, d’expression de soi, de trance-dance, ce à travers une discussion qui va s’ouvrir entre marocain.e.s et étrangères, chose qui va permettre une fluidité et un rapport horizontal entre artistes et différentes catégories du public, dans une vision mitigée entre futurisme et culture ancestrale. 

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.