عربية | FRANCAIS

Header Ads

Macron en visite au Royaume du Maroc ne suit pas ses prédécesseurs

Macron en visite au Royaume du Maroc ne suit pas ses  prédécesseurs
Il déroge aux choix de ses prédécesseurs , Nicolas Sarkozy et François Hollande, qui avaient commencé leurs mandats par la visite d'Alger et lui choisi le Maroc et comme il l'avait promis, il a été bien reçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, roi du Royaume du Maroc le 14 Juillet 2017, une visite qui a été annoncée officielle mais  qui a été citée le mardi lors du  briefing du porte-parole du Quai d’Orsay comme une visite d'amitié et de travail.
Emmanuel Macron a été accueilli avec son épouse à la descente de l’avion par la famille royale marocaine, et après avoir passé en revue un bataillon de garde royal et saluer les diplomates marocains, les deux chefs d'Etas se sont rejoints pour une audience privée alors que la princesse Lalla Salma accompagnait Mme Brigitte Macron à l'exposition Picasso du musée d’art contemporain de Rabat

Le chef d'Etat français et son épouse ont été conviés au ftour avec la famille royale, lors de ces moments, Emanuel Macron a consacré treize petites minutes à une conférence de presse où il a déclaré être «touché par la nature très personnelle de la discussion qui s’est nouée» avec le roi et il a aussi a salué la «vigilance» de Rabat sur «les foyers potentiels de déstabilisation de la région». Toutefois il a aussi signalé que la discussion entre le souverain marocain et lui s'était articulée sur la question de la Libye, la crise du Golfe, la politique africaine du Maroc et aussi sur la  lutte contre le changement climatique

Aucun commentaire

Images de thèmes de Ollustrator. Fourni par Blogger.